Annonces

CONCOURS SPÉCIAL DU FONDS DES INITIATIVES SCIENTIFIQUES MAJEURES

Le 9 janvier 2017, la ministre des sciences Kirsty Duncan a annoncé une subvention de 18,2 millions $ pour soutenir les besoins continus d’exploitation et de maintenance du brise-glace de recherche NGCC Amundsen. Octroyée par l’entremise du concours spécial du Fonds des initiatives scientifiques majeures (ISM) de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), cette somme s’ajoute aux 16 autres subventions remises à diverses installations de recherche nationales chapeautées par 12 universités canadiennes.

L’annonce de la ministre Duncan a été faite lors d’une conférence de presse à l’Université Laval en présence du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, du vice-président Relations extérieures et communications de la FCI, du recteur de l’Université Laval, du vice-recteur par intérim à la recherche et à la création, du vice-recteur exécutif et au développement, du député fédéral de Louis-Hébert, des représentants de la Garde côtière canadienne, de l’équipe de l’Amundsen, de chercheurs et d’étudiants. Ce financement exceptionnel permettra au navire de maximiser ses jours en mer dans l’Arctique canadien au cours des prochaines années.

Communiqué de Presse

Crédit photo : Marc Robitaille

De gauche à droite : Le député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound, le directeur scientifique d’ArcticNet, Louis Fortier, la ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan, le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, le vice-président, Relations extérieures et communications de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), Pierre Normand, le vice-recteur par intérim à la recherche et à la création, Angelo Tremblay et le vice-recteur exécutif et au développement, Éric Bauce.

ArcticNet, Statoil Canada, RDC et Husky Energy collaborent à une expédition de recherche et technologie au large de Terre-Neuve-et-Labrador

ArcticNet, un réseau de centres d’excellence du Canada, Statoil Canada, la Research & Development Corporation of Newfoundland and Labrador (RDC) et Husky Energy allieront leurs forces dans le cadre d’un nouveau programme de recherche et développement en technologie. L’expédition, qui sera lancée en avril, aura lieu à bord du brise-glace de recherche canadien NGCC Amundsen au large de Terre-Neuve-et-Labrador. La collaboration réunira les plus grands spécialistes de l’industrie et du milieu universitaire et visera à recueillir des données scientifiques et à mener sur le terrain des tests à échelle réelle sur des technologies clés qui permettront de mieux comprendre les environnements maritimes, surtout dans des conditions météorologiques difficiles. Cette expédition unique en son genre, dont la priorité absolue sera la sécurité, contribuera à améliorer les pratiques de sécurité liées à l’atténuation des risques posés par les glaces et permettra de mieux comprendre les exigences technologiques liées au travail dans des régions océaniques froides.

Communiqué de presse

Concours spécial du Fonds des initiatives scientifiques majeures

Le 23 janvier 2015, Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie), a annoncé une subvention de 7 608 313 $ pour le NGCC Amundsen, par l’entremise du concours spécial du Fonds des initiatives scientifiques majeures (ISM) de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Par cette subvention répartie sur trois ans, l’Amundsen recevra 7,6 millions pour les opérations du navire ainsi que pour l’entretien de ses équipements scientifiques, représentant le plus important montant alloué par l’entremise du concours ISM et 30,4 % de l’enveloppe totale.

L’annonce du ministre Holder a été faite durant une conférence de presse à Québec en présence de la FCI, du recteur de l’Université Laval, de représentants de la Garde côtière canadienne, de l’équipe de l’Amundsen, de chercheurs et d’étudiants. C’est la plus importante somme jamais reçue par l’Amundsen pour les opérations et l’entretien et permettra au navire de maximiser ses jours en mer dans l’Arctique canadien.

Communiqué de presse

Crédit photo : Images de la presse canadienne / Clément Allard

Étude sur la mesure des résultats des plateformes

En 2014, la Fondation canadienne pour l’innovation a demandé à l’Amundsen de participer à une Étude sur la mesure des résultats des plateformes (EMRP) afin de cerner les résultats et les retombées des infrastructures de recherche nationales et régionales ayant reçu une subvention de la FCI.

Le rapport de l’EMRP a été soumis en octobre 2014, suivi d’une visite d’évaluation faite par un comité d’experts sélectionné par la FCI. La visite d’une journée et demie a eu lieu à Québec les 11 et 12 novembre, incluant une séance d’ouverture à bord du navire. La visite a été menée par un comité d’experts formé de quatre spécialistes de niveau national et international et a inclus la participation de cinq représentants de la FCI, de quatorze observateurs externes (de Pêches et Océans, de l’Université Laval, de la GCC, du CRSNG, du MDEIE, du MESRST, des IRSC et de Research Manitoba) et de l’équipe de l’Amundsen menée par Louis Fortier. Durant la visite, l’équipe de l’Amundsen a présenté la plateforme, sa capacité de recherche, les différents projets de recherche rendus possibles depuis 2003, ses mécanismes de transfert de connaissances et les défis encourus par l’opération d’une infrastructure de pointe.

Le rapport final du comité d’experts a été dans l’ensemble extrêmement positif, mettant en évidence les capacités scientifiques et techniques de l’Amundsen; son rôle dans la redynamisation de la science arctique; sa capacité à mener une recherche de calibre international, interdisciplinaire et intersectorielle; son engagement envers l’utilisation finale; et sa contribution à la formation d’une nouvelle génération de spécialistes de l’Arctique.

Plus sur l’EMRP de la FCI

Rapport EMRP (version anglaise)

Rapport du comité d’experts

Le NGCC Amundsen sur les billets de 50 dollars

Le brise-glace de recherche canadien NGCC Amundsen a été choisi pour figurer sur le nouveau billet canadien de 50 dollars en polymère mis en circulation le 26 mars 2012 durant une cérémonie tenue à la base de la Garde côtière canadienne à Québec. Le fait que l’Amundsen reçoive cet honneur reflète de façon spectaculaire l’importance du brise-glace, les réalisations de sa recherche et sa notoriété auprès du public et des médias. Cette extraordinaire reconnaissance n’aurait pas été possible sans le dévouement, la passion, la détermination, l’excellence et la camaraderie de tous ceux qui ont contribué au projet Amundsen.

Vous pouvez visualiser les billets ICI ainsi que sur le site web de la Banque du Canada

© Tous droits réservés 2017 Amundsen Science